TPE : Drogues hallucinogènes
Navigation  
  Page d'accueil
  Sommaire
  Introduction
  I. L'origine des drogues
  => 1. Les origines naturelles
  => 2. L'économie de la drogue
  => 3. L'histoire des drogues naturelles hallucinogènes
  II. La chimie des drogues hallucinogènes
  III. Les effets des différentes substances sur l'organisme
  Conclusion
  Glossaire
  Synthèse personnelle
  Sources
  Contacts
  Notre lycée
2. L'économie de la drogue


2. L'économie de la drogue

   Les drogues ont toujours existé, et l'histoire montre que l'homme a été tenté, de manière récurrente, et à des époques diverses, de limiter voire d'empêcher la consommation de produits toxiques. En effet le plus ancien exemple connu est la prohibition de l'alcool par la Charia (loi islamique), qui date du VIIème siècle. Au XIIIème siècle, l'Egypte tente d'interdire la consommation de cannabis dont elle jugeait les conséquences pour le pays désastreuses. Mais les répressions envers le commerce, la détention et la consommation de drogue ne se sont multipliées et concrétisées qu'au XXème siècle. Notamment avec les conventions internationnales visant à renforcer la prohibition de l'usage et à sanctionner la vente, qui se sont déroulées entre 1931 et 1953. "Les années hippies" ont très largement contribué à la diffusion des drogues, ce qui a entrainé de nombreux durcissements des lois contre les drogues, qui n'ont toujours pas cessé. Ces lois ne sont pas sans conséquences, notamment écologiques. En effet, la politique actuelle de prohibition des drogues a entrainé des programmes des lutte antidrogue comme, par exemple, des campagnes de fumigation aéroportées. Elles ont des conséquences sur les cultures licites, ou les cours d'eau à proximité. Mais les conséquences sont principalement économiques.
  
   a) Un marché illégal et dangereux :

   En effet l'illégalité de cette activité a de nombreuses conséquences économiques qui entrainent des conséquences sanitaires et
géopolitiques. Avec un chiffre d'affaire estimé à plus de 300 milliards de dollards, le trafic de drogue est le deuxième marché économique au monde. Ce qui le place juste devant le pétrole et derrière un commerce, lui aussi illicite, le trafic d'armes. Les bénéfices peuvent atteindre 200 milliards de dollars et le blanchiment d'argent sale peut atteindre 150 milliards de dollars. La prohibition des drogues favorise, en raison de l'illégalité de l'activité, des prix élevés qui entrainent des profits très importants et rendent l'activité attractive. Le marché de la drogue connait actuellement la plus forte expansion. Certaines personnes avancent que la part de financement issu du blanchissement d'argent provennant de la drogue est si importante qu'elle serait à l'origine des krachs mexicains de 1995 et 1998 ou encore dans la crise financière du Japon à la fin des années 1990. 
                                  
                                                                -
250 000 000 de dollars r                                                    récupérés lors d'une saisie chez d                                                    des trafiquants de drogue :

       

  
b) A qui profitent ces bénéfices ?

   
    Bien que sans les paysans, les drogues
naturelles et semi-synthétiques ne pourrait pas se diffuser à grande échelle du fait de manque de matières premières, ils ne touchent qu'une infime partie des revenus de la drogue. Mais elle leurs permet de survivre, bien plus qu'avec des cultures licites. 
   En Afghanistan, par exemple, après dix ans de guerre, en 1989, les réfugiés se sont orientés vers la culture de l'opium afin de financer la reconstruction. 
   Au Maroc, c'est la pauvreté d'une région surpeuplée qui pousse les paysans vers la culture du cannabis. 
   En Bolivie, la production de coca occupe une place très importante dans l'économie. En effet, un Bolivien sur six gagne sa vie grâce à la production de cette plante. Ils cueillent les feuilles et les font sécher avant des les vendre à des trafiquants, qui, dans des laboratoires clandestins, les transforment en cocaïne. La Bolivie produit par an environ 80 000 tonnes de feuilles de coca, ce qui permet de produire environs 100 tonnes de cocaïne.

           - paysan travaillant dans un champ de pavot à opium:
                           
                                            

   La plus grande partie des profits réalisés revient aux trafiquants. 
Le commerce de la drogue génère de très importants revenus. Cela permet, entre-autre de financer le terrorisme. Ainsi, la prohibition a aussi des canséquences géopolitiques. En effet, il existe des liens étroits entre la production de drogues, la corruption, l'instabilité politique. Par exemple, la mafia sicilienne ou la triade chinoise s'occupent très certainement du marché de la drogue, entre leurs autres activités.

   - guérilléros dans une plantation de drogue : 

                                                 

   c) Les conséquences sanitaires :

   Ces conséquences économiques entrainent aussi des conséquences sanitaires. En effet, ce commerce étant illégal, aucun contrôle sanitaire n'est effectué. Ainsi, les traficants peuvent couper leurs produits afin d'augmenter encore les recettes. Mais ces coupes, effectuées constamment et sur quasiment toutes les drogues, ne sont pas sans risques pour la santé, parfois bien plus dangereux que la drogue elle-même. Par exemple, les trafiquants rajoutent dans le cannabis du sable ou du verre pillé, très dangereux pour les voix respiratoires. Ils peuvent même aller jusqu'à ajouter une tonne de verre pour une tonne de
marie-jeanne (cannabis), voir jusqu'à utiliser de la laque, ou autre produits très toxique, afin de coller les produits de coupes. La cocaïne, rarement pure à plus de 35% peut être coupé avec une autre drogue moins chère. En effet, la cocaïne et le cristal ayant quasiment la même apparence, se retrouvent parfois mélangés. Le cristal est certainement l'une des drogues les plus dangereuses. Elle provoque une addiction très importante dès la première prise, permettant donc d'augmenter le nombre de toxicomanes et donc de clients, et a des conséquences très néfastes sur l'organisme.                                
                              

   
3. L'histoire des drogues naturelles hallucinogènes.

54875 visiteurs depuis la création du site
Horloge psychédélique  
   
Publicité  
   
Travail Personnel Encadré  
 
Disciplines concernées :

- Chimie.
- Sciences et vie de la Terre.

 
Présenté par :  
  MEYER Nicolas
BLANC Sébastien
 
Professeurs encadrants :  
 
- de sciences et vie de la Terre :
Mme STEPHAN
- de physique chimie :
M. LAVARENNE

 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=