TPE : Drogues hallucinogènes
Navigation  
  Page d'accueil
  Sommaire
  Introduction
  I. L'origine des drogues
  II. La chimie des drogues hallucinogènes
  III. Les effets des différentes substances sur l'organisme
  Conclusion
  Glossaire
  Synthèse personnelle
  Sources
  Contacts
  Notre lycée
Glossaire


Addiction :
 voir dépendance.   

Accoutumance :
 processus d'adaptation de l'organisme à un stimulus extérieur, un environnement nouveau ou même un produit toxique. Cette accoutumance se manifeste par un affaiblissement ou même un épuisement de la réponse à ce stimulus à mesure que l'organisme y est confronté. Cette diminution de la réponse implique nécessairement une capacité plus grande à supporter les effets du stimulus et la possibilité potentielle d'augmenter le stimulus afin de recréer les mêmes effets qu'à la première confrontation.

Alcaloïde : composé organique azoté à caractère alcalin produit naturellement par les végétaux, qui a souvent une action puissante et toxique sur l’organisme.


Amphétamine : substance sympathomimétique aux effets anorexigène et psychoanaleptique. Elle est utilisée comme coupe-faim, comme stimulant du système nerveux central et pour le traitement de l'hyperactivité chez l'enfant. Elle est considérée comme stimulant.

Les amphétamines : groupe de molécules apparentées à l'amphétamine de structure phényléthylamine. On peut distinguer trois grands types de dérivés amphétaminiques selon leur effet principal, psychostimulant, hallucinogène ou anorexigène.
 

Axone : long prolongement fibreux du neurone, qui conduit l'influx nerveux.

Barbituriques : médicament psychoactif jadis prescrit comme hypnotique ou sédatif, ou, en neurologie, comme anticonvulsif et susceptible de donner lieu à dépendance psychique et physique.

But récréatif : en vue de faire la fête, utilisé sans raison médicale. L'effet désinhibant des psychotropes étant recherché par les usagers.

Canal ionique : les canaux ioniques sont très impliqués dans le fonctionnement des neurones et dans l’excitation des cellules musculaires. Ce sont de très grosses protéines qui se composent de plusieurs sous-unités. Sous l’effet d’un stimulus, l’agencement de ces sous-unités change, ouvrant un pore sur toute la longueur de la protéine. Le stimulus peut être, suivant le type de protéine, un signal électrique, une stimulation mécanique ou la fixation d’un neurotransmetteur.

Coffee-shop : établissement public, spécifique aux Pays-Bas, où il est possible de se procurer et de consommer du cannabis ou du haschisch, au même titre que des boissons et parfois du tabac.

Dentrite :
petit prolongement ramifié du neurone qui recueille les signaux électriques émis par d'autres neurones et les transmet vers le corps cellulaire.

Dépendance : ici dans le sens d'addiction, assuétude à une drogue, toxicomanie.  

Désinhibition : relâchement du système frontal de modulation des réactions comportementales qui aboutit à un état d'euphorie, d'agitation et d'activité sans but précis.

Dopamine : neurotransmetteur impliqué dans le désir, le plaisir, le mouvement. Son déficit dans certaines régions du cerveau provoque la maladie de Parkinson. Il est impliqué de façon déterminante dans l'action addictive de toutes les drogues. 


Euphorie : sentiment intense de bien-être général.

Festival de Woodstock : concert de musique rock, organisé du 15 au 18 août 1969, à Bethel aux États-Unis, près de Woodstock (État de New York). Ce festival accueillait jusqu'à 500 000 personnes. Il constitue le paroxysme de la culture hippie des années 1960.

Neuromédiateur : (neurotransmetteur) substance chimique libérée à l’extrémité d’un neurone lors de la propagation de l’influx nerveux et qui relaie l’information d’un neurone à l’autre.

Nicotine : alcaloïde psychoactif extrait notamment du tabac (et de quelques autres Solanacées) et à l'origine des effets pharmacologiques de cette plante, et de la dépendance décrite chez 
les personnes en faisant un usage nocif.

Opiacé : produit psychoactif d'origine naturelle ou synthétique dont les effets au niveau de la cellule sont transmis par des récepteurs spécifiques, dits récepteurs aux opiacés, ou opiorécepteurs. Leur action est agoniste ou antagoniste de celle du produit référent du groupe, la morphine.

Overdose : (de l'anglais : dose excessive). Intoxication aiguë, à l'issue parfois fatale, découlant de l'usage d'une substance psychoactive.

Substances psychotropes :
autre terme pour définir les drogues.

Système limbique : groupe de structures du cerveau jouant un rôle très important dans le comportement et en particulier, dans diverses émotions comme l'agressivité, la peur, le plaisir ainsi que la formation de la mémoire.

Système nerveux central : ensemble formé par le cerveau et la moelle épinière.

Toxicomanie : usage répété et excessif d'une ou plusieurs subtances toxiques (analgésiques et/ou psychotropes) sans justification thérapeutique. Cet usage s'accompagne d'un désir incontrolable de continuer à consommer le produit, accompagné d'accoutumance et de dépendance. 

56006 visiteurs depuis la création du site
Horloge psychédélique  
   
Publicité  
   
Travail Personnel Encadré  
 
Disciplines concernées :

- Chimie.
- Sciences et vie de la Terre.

 
Présenté par :  
  MEYER Nicolas
BLANC Sébastien
 
Professeurs encadrants :  
 
- de sciences et vie de la Terre :
Mme STEPHAN
- de physique chimie :
M. LAVARENNE

 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=